Chercher

Offres privilèges by B&C

Le Monde Effervescent
A chaque Instant sa Bulle

A chaque Instant sa Bulle

A chaque Plat sa Bulle

A chaque Plat sa Bulle

 

Le monde effervescent de la Vallée de la Loire


Loire: Crémant de Loire, Saumur Brut, Vouvray, Montlouis sur Loire

 

Cartographie du Vignoble

 

Vignobles basse loire Par DalGobboM (Travail personnel) [GFDL (http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html) ou CC-BY-SA-3.0-2.5-2.0-1.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)], via Wikimedia Commons


Le Crémant de Loire

Informations clés

Obtention de l’AOC Crémant de Loire le 17 Octobre 1975.


Localisation
: Maine et Loire, Indre et Loire, Loir-et-Cher, Deux Sèvres et Vienne. Sa production est réalisée sur les aires d’appellation Anjou, Saumur et Touraine.


Climat
: Tempéré Océanique. Climat modéré et doux grâce à l’influence de l’océan et de la Loire.


Sous-sols
: Les « terres blanches » crayeuse et sableuse sont réparties dans le Saumurois et en Touraine.

Les « terres noires » constituées de grès et de schistes sont réparties dans l’Anjou et sur les Coteaux de la Loire et du Layon.


Superficie
: un peu plus de 1 888 ha (source : INAO 2005)


Production
: 80 000 hl (90% de blanc, 10% de rosé)


Acteurs
: 28 maisons, 8 caves coopératives, 300 caves particulières, 570 vignerons déclarants


Expéditions
: 7,5 millions de bouteilles vendues/an (2007) dont 50% à l’export


Contraintes techniques
: densité de 4500 à 6500 pieds / ha – vendanges manuelles – rendement de base 50hl / ha – vinification selon la méthode traditionnelle – vieillissement de 12 mois minimum dont 9 mois sur lie.

 

Cépages

Le Chenin : raisin blanc, appelé aussi Pineau de Loire est complexe et capricieux. Il développe une bonne acidité et de la longueur en bouche. Des notes de fruit se présenteront avec le travail du soleil.


Le Cabernet Franc
: raisin noir, caractérisé par sa grande finesse et sa richesse aromatique.


Le Chardonnay
: raisin blanc reconnu pour sa délicatesse, vu précédemment dans les régions de Champagne, Alsace, Bourgogne et Jura.

Sont utilisés à moindre mesure c’est à dire à 30% maximum dans l’assemblage des cuvées, Le Cabernet Sauvignon (raisin noir connu pour sa virilité), le Pineau d’Aunis (raisin noir vigoureux aux arômes de Framboise et poivre) et le Pinot Noir.

Dans les assemblages on trouve également du Grolleau Noir et Gris (raisins noirs offrant légèreté) et de l’Orbois (pour ses qualités de fraicheur et souplesse).

 

Le Saumur Brut

Informations clés

Obtention de l’AOC Saumur mousseux le 31 décembre 1957, puis réactualisé en 1976.

 

Localisation : Maine et Loire, Deux-Sèvres et Vienne. Sa production est réalisée sur l’aire d’appellation Saumur.


Climat
: Tempéré Océanique


Sous-sols
: Crayeux et schistes de l’Anjou noir


Superficie
: 1 400 ha


Production
: 90 000 hl / an dont 10% de rosé soit environ 11,3 millions de bouteilles


Acteurs
: 435 viticulteurs dont 183 vinificateurs avec 167 domaines, 4 caves coopératives et 12 maisons de négoce


Contraintes techniques
: densité de 4500 à 5000 pieds / ha – rendement de base 60hl/ha – vinification selon la méthode traditionnelle – vieillissement en bouteille pendant 9 mois minimum.



Cépages

Le Chenin : raisin blanc, appelé aussi Pineau de Loire est complexe et capricieux. Il développe une bonne acidité et de la longueur en bouche. Des notes de fruit se présenteront avec le travail du soleil.


Le Cabernet Franc
: raisin noir, caractérisé par sa grande finesse et sa richesse aromatique.


Le Chardonnay
: raisin blanc reconnu pour sa délicatesse, vu précédemment dans les régions de Champagne, Alsace, Bourgogne et Jura.

 

Sont également utilisé mais à moindre mesure d’autres cépages qui sont le Sauvignon, le Cabernet Sauvignon, le Gamay Noir, le Grolleau, le Pineau d’Aunis et le Pinot Noir

 

La proportion des cépages chardonnay et sauvignon ne doit pas dépasser 20% dans l’assemblage de la cuvée. La proportion des cépages noirs ne doit pas dépasser 60% dans l’assemblage de la cuvée pour élaborer un vin mousseux blanc. En outre, seuls les cépages noirs interviennent pour élaborer un vin rosé. (Source : Guide des champagnes et des autres bulles 2012 – Guénaël Revel)

 

Vouvray (effervescent)

Informations clés

 

Création du syndicat des vins de Vouvray en 1906 et obtention de l’AOC Vouvray le 8 décembre 1936, puis réactualisé en 1997.

 

Localisation : Indre et Loire en rive droite de la Loire

Climat
: Tempéré océanique

Sous-sols
: crayeux, argilo-calcaire, argile à silex, n’accueillant qu’un seul cépage autorisé, le Chenin ou pineau de Loire.

Superficie
: L'aire d'appellation Vouvray (effervescents + tranquilles) s'étend sur 3 000 ha dont 2 200 ha de vignes plantées en production

Production
: Production de près de 66 000 hl

Acteurs
: 190 opérateurs dont 182 viticulteurs comprenant 178 vinificateurs (170 caves particulières, 1 cave coopérative et 7 négociants) (Source : INAO 2005)

I
l existe 2 appellations de Vouvray effervescent:

 

Vouvray mousseux : densité de 6000 pieds minimum / ha, rendement de 65hl / ha, surpression minimale de 3 bar à 20°C - vinification selon la méthode traditionnelle – vieillissement de 12 mois minimum dont 9 mois sur lie.

 

Vouvray pétillant : densité de 6000 pieds minimum / ha, rendement de 65hl / ha - surpression entre 1 et 2,5 bar à 20°C - seconde fermentation en bouteille – vieillissement de 12 mois minimum dont 9 mois sur lie.

 

 

Cépage

Le Chenin blanc est le seul cépage autorisé pour l’élaboration du Vouvray.

Le Chenin blanc : raisin blanc, appelé aussi Pineau de Loire, est complexe et capricieux. Il développe une bonne acidité et de la longueur en bouche. Des notes de fruit se présenteront avec le travail du soleil.

 

Montlouis-sur-Loire (effervescent)

Informations clés

Obtention de l'AOC Montlouis-sur-Loire le 6 décembre 1938
Localisation : Indre et Loire sur les communes de Lussault sur Loire, Montlouis sur Loire et Saint martin le Beau.

Climat
: doux, océanique tempéré

Sous-sols : plateau calcaire (tuffeau) sous un sol argilo-sableux et argile à silex

Superficie
: 239 ha (Source : INAO 2005)

Production
: Un peu plus de 10 156 hl (Source : INAO 2005)

Acteurs
: 72 opérateurs dont 68 viticulteurs comprenant 66 vinificateurs (62 caves particulières, 1 cave coopérative et 3 négociants) (Source : INAO 2005)

Contraintes techniques à savoir qu'il existe 3 types d'effervescent sous cette appellation :


Montlouis mousseux : densité de 6600 pieds / ha – rendement de 65 hl / ha – vinification selon la méthode traditionnelle - une pression finale supérieure à 3 bars – dosage possible au dégorgement - élevage sur latte pendant 9 mois minimum.


Montlouis pétillant : densité de 6600 pieds / ha – rendement de 65 hl / ha – double fermentation – pression finale entre 1 et 2.5 bars - dosage possible au dégorgement - élevage sur latte pendant 9 mois minimum.


Pétillant originel et nommé parfois « pétillant naturel » : densité de 6600 pieds / ha - rendement maximum de 52hl/ha - vendanges manuelles obligatoires - résultat d'une seule fermentation - pas de liqueur de tirage et de levurage - pas de dosage au moment du dégorgement – élevage sur latte pendant 9 mois minimum.

 

Cépage

Le Chenin blanc, seul cépage autorisé pour l'élaboration du Montlouis sur Loire.
Le Chenin blanc : raisin blanc, appelé aussi Pineau de Loire, est complexe et capricieux. Il développe une bonne acidité et de la longueur en bouche. Des notes de fruit se présenteront avec le travail du soleil.


Offres privilèges by B&C

Newsletter

Nouveauté

Nouveauté

Champagne Haton & Fils