Chercher

Offres privilèges by B&C

Le Monde Effervescent
A chaque Instant sa Bulle

A chaque Instant sa Bulle

A chaque Plat sa Bulle

A chaque Plat sa Bulle

Le monde effervescent Réglementation

 

La règlementation européenne sur les vins a été révisée en 2008 et 2009. Le terme "effervescent" n'est pas défini par les textes officiels, mais il est communément employé pour désigner l'ensemble des vins mousseux et des vins pétillants.
Ces vins se caractérisent par une surpression du gaz carbonique générée lors de la fermentation; ce gaz carbonique (aussi appelé dioxyde de carbone ou anhydride carbonique ou CO2) est maintenu dissous dans le vin grâce à la fermeture hermétique de la bouteille et il se dégage au débouchage.

La bouteille des vins mousseux doit être en verre et fermée par un bouchon de forme champignon maintenu par une attache ; ce type de bouchage n’est pas imposé aux petits formats (20 cl et moins).

La réglementation communautaire, relativement complexe, classifie les vins mousseux en différentes catégories, chacune étant caractérisée par des méthodes d’élaboration et des degrés alcooliques distincts.

Focus sur chacun d’entre eux.
- Le Vin Mousseux (VM)
- Le Vin Mousseux de Qualité (VMQ)
- Le Vin Mousseux de Qualité Produit dans une Région Déterminée (VMQPRD) et les Crémants
- Le Vin Pétillant (VP)
- Le Vin Pétillant de Qualité Produit dans une Région Déterminée (VPQPRD)
- Le Vin Mousseux gazéifié
- Le Vin Pétillant gazéifié

CATEGORIES DE VINS MOUSSEUX (classés par exigences règlementaires croissantes):

Le Vin Mousseux (VM)
Le vin mousseux est élaboré en récipient fermé par première ou seconde fermentation alcoolique, à partir d’un moût de raisin ou d’un vin dont le titre alcoométrique volumique total (*) doit être au moins de 8,5 % vol. La seconde fermentation est habituellement obtenue en ajoutant à un vin "tranquille" une petite quantité de "liqueur de tirage" composée de moût de raisin, de sucre et de vin. La liqueur de tirage ne peut pas augmenter le titre alcoométrique volumique total de la cuvée de plus de 1,5 % vol.
- Titre alcoométrique volumique réel (*) du VM : au moins 9,5 % vol (dont 0,5 % vol au maximum apportés par la liqueur d’expédition).
- Surpression minimale : 3 bar à 20°C.
- Pas de durée de vieillissement imposée.

Le Vin Mousseux de Qualité (VMQ)
Le vin mousseux de qualité est un vin mousseux auquel sont imposées quelques contraintes supplémentaires.
Le VMQ doit être élaboré à partir d’un moût de raisin ou d’un vin d’un titre alcoométrique volumique total (*) minimal de 9 % vol.
- Titre alcoométrique volumique réel (*) du VMQ : au moins 9,5 % vol (dont 0,5 % vol au maximum apportés par la liqueur d’expédition).
- Surpression minimale : 3,5 bar à 20°C (3 bar si la bouteille fait moins de 25 cl).
- Durée minimale de contact avec les levures (fermentation et vieillissement sur lies) :
- 90 jours ;
- 30 jours si la cuve est pourvue de dispositif d’agitation
- Durée de vieillissement totale minimale avant commercialisation:
- 9 mois pour la méthode traditionnelle ;
- 6 mois pour le process en cuve close.

Le Vin Mousseux de Qualité Produit dans une Région Déterminée (VMQPRD) - Exemple: Champagne
Ce vin doit être produit dans une aire d’appellation définie par chaque Etat membre et se conformer aux règles particulières définissant cette appellation.
Le VMQPRD est élaboré dans des récipients fermés par première ou seconde fermentation alcoolique à partir d’un moût de raisin ou d’un vin dont le titre alcoométrique volumique total (*) doit être au moins de 9 % vol (9,5 % vol pour certaines zones de production, 8.5 % pour certaines appellations)
- Titre alcoométrique volumique réel (*) du VMQPRD: au moins 10 % vol (dont 0,5 % vol au maximum apportés par la liqueur d’expédition).
- Surpression minimale : 3,5 bar à 20°C (3 bar si la bouteille fait moins de 25 cl).
- Durée minimale de contact avec les levures (fermentation et vieillissement sur lies) :
- 90 jours ;
- 30 jours si la cuve est pourvue de dispositif d’agitation
- Durée de vieillissement totale minimale avant commercialisation:
- 9 mois pour la méthode traditionnelle ;
- 6 mois pour le process en cuve close, si les règles particulières de l’appellation autorisent cette méthode (**).

Le Vin Mousseux de Qualité (VMQ) de type aromatique est un VMQ qui provient directement de moûts de raisins, partiellement fermentés ou non, issus de cépages aromatiques définis tels que les muscats, la clairette, le mauzac ou le gamay. Dans certaines régions d'Italie, il est aussi possible d'utiliser des vins (et non des moûts) du cépage Prosecco, .
- Titre alcoométrique volumique réel (*) du VMQTA : au moins 6 % vol.
- Titre alcoométrique volumique total (*) du VMQTA : au moins 10%vol.
- Surpression minimale : 3 bar à 20°C.
- Fermentation contrôlée exclusivement par réfrigération autres ou procédés physiques
- Durée de vieillissement minimale : 1 mois.
Noter que l'élaboration de ce type de VMQ doit démarrer de moûts (sauf exceptions) et que l’adjonction de liqueur d’expédition est donc interdite. 

Le Vin Mousseux de Qualité de type aromatique Produit dans une Région Déterminée (VMQPRD) est un VMQPRD qui provient directement de moûts de raisins partiellement fermentés ou non, issus de cépages aromatiques définis tels que les muscats, la clairette, le mauzac ou le gamay.
- Titre alcoométrique volumique réel (*) du VMQPRDTA : au moins 6 % vol
- Titre alcoométrique volumique total (*) du VMQPRDTA : au moins 10 %vol.
- Surpression minimale : 3 bar à 20°C.
- Fermentation contrôlée exclusivement par réfrigération autres ou procédés physiques
- Durée de vieillissement minimale : 1 mois.
Noter que l'élaboration de ce type de VMQ doit démarrer de moûts (sauf exceptions) et que l’adjonction de liqueur d’expédition est donc interdite. 

Crémant : dénomination normalisée en Europe pour un type de VMQPRD blanc ou rosé élaboré en bouteille et obtenu dans des conditions particulières précisées par chaque Etat Membre pour ses appellations ; parmi les caractéristiques communes, la vendange doit être manuelle, le rendement de pressurage est limité à 100 litres de moût pour 150 kg de vendange entière, le vieillissement est au minimum de 9 mois et la teneur en sucre de moins de 50 g par litre.

AUTRES CATEGORIES :

Le Vin Pétillant (VP)
Le vin pétillant est élaboré par fermentation secondaire à partir de vins d’un titre alcoométrique volumique total (*) d’au moins 9 %vol.
- Titre alcoométrique volumique réel (*) du VP : au moins 7 % vol
- Surpression: entre 1 et 2,5 bar à 20°C.
- Pas de durée de vieillissement imposée.

Le Vin Pétillant de Qualité Produit dans une Région Déterminée (VPQPRD)
Vin pétillant produit dans une aire d’appellation définie par chaque Etat membre.

Le Vin Mousseux gazéifié
Un vin mousseux gazéifié est un vin tranquille rendu mousseux par l’addition, totale ou partielle, de gaz carbonique exogène.
- Titre alcoométrique volumique minimal : celui du vin de table d’origine.
- Surpression minimale : 3 bar à 20°C.
- Pas de durée de vieillissement imposée.
- La mention « vin mousseux gazéifié » doit figurer sur l’étiquette.

Le Vin Pétillant gazéifié
Pratiquement les mêmes caractéristiques que le vin pétillant, mais la carbonatation peut-être due partiellement ou totalement à l’addition de gaz carbonique.
La mention « vin pétillant gazéifié » doit figurer sur l’étiquette.
- Titre alcoométrique volumique réel (*) du VP gazéifié : au moins 7 % vol
- Titre alcoométrique volumique total (*) du VP gazéifié : au moins 9 %vol.
- Surpression: entre 1 et 2,5 bar à 20°C.
- Pas de durée de vieillissement imposée.

MENTIONS :

Type de produits :
tous les vins mousseux doivent être qualifiés par une mention correspondant à leur teneur en sucre - ou dosage - apporté par la liqueur d’expédition:
- brut nature     (0 - 3 g par litre)
- extra brut       (0 - 6 g par litre)
- brut               (0 - 12 g par litre)
- extra-sec       (12 - 17 g par litre)
- sec                (17 - 32 g par litre)
- demi-sec       (32 - 50 g par litre)
- doux             (plus de 50 g par litre)
Noter que certaines catégories se recouvrent, et qu'il est accordé une tolérance de 3 g/l entre la mention et la teneur mesurée.

Cépage :

la mention du cépage utilisé est possible pour tout type de vin mousseux élaboré à partir d’une seule variété de vigne, à condition que ce cépage représente au moins 85% du raisin mis en oeuvre (hors liqueur de tirage et liqueur d'expédition); la mention de plusieurs cépages est également possible à condition qu'ils représentent ensemble 100 % du raisin mis en oeuvre (hors liqueurs). Depuis août 2009, il n'y a plus d'obligations particulières de vieillissement ou de repos sur lies.

Millésime (année de récolte) :
depuis août 2009, l’indication de cette mention n'est plus réservée aux VMQ et VMQPRD, tous les vins mousseux peuvent mentionner un millésime sous condition de traçabilité.

« Fermentation en bouteille » :
 l’indication de cette mention est réservée aux VMQ et VMQPRD ;
- Durée minimale de contact avec les levures : 90 jours (**)
- Vieillissement complet : pas moins de 9 mois.

« Méthode traditionnelle » ou « Méthode classique » :
l’indication de cette mention est réservée aux VMQ et VMQPRD ;
- Durée minimale de contact avec les levures : 9 mois (**).


(*) : le titre alcoométrique « total » est la somme de l’alcool « acquis », c'est-à-dire présent ou réel, et de l’alcool « en puissance », celui que donnerait par fermentation le sucre résiduel ; les liqueurs de tirage et d’expédition apportent de l’alcool en puissance (sucre) et de l’alcool acquis (vin ou distillats de vin).

(**) : cette durée inclut la fermentation de prise de mousse et le vieillissement sur lies.

(Source : syndicat français des vins mousseux)


Offres privilèges by B&C

Newsletter

Nouveauté

Nouveauté

Champagne Haton & Fils